Interview métier : conducteur de ligne de conditionnement

Interview de Véronique Coutard, conducteur de ligne de conditionnement

 

En quoi consiste votre métier ?

« Je travaille dans l’atelier conditionnement. Il y a une zone rouge (les produits à emballer) et une zone verte (les produits emballés). On change toutes les semaines [de zone], c’est moins répétitif et donc mieux pour nous.

Cette semaine, par exemple, j'avais des pâtés tranchés à préparer : après avoir récupéré les pains [de pâté] et régler la machine, je fais mes tranches que je mets en barquette. Ensuite, je les mets dans une autre machine pour fermer les barquettes et je teste le gaz à l’intérieur. C’est ma collègue, en zone verte, qui récupère les barquettes. Elle contrôle les poids et s’occupe de l’étiquetage, de la mise en carton et de la palettisation.  

C’est un travail manuel mais ce n'est pas juste appuyer sur des boutons. Et ce ne sont pas tout le temps les mêmes produits, ça change régulièrement, il y a un planning journalier à suivre. »

 

Quel est votre parcours ?

« Aujourd’hui, je suis en CDI, mon évolution c’est ça ! J'ai commencé à Bédée sur la plateforme logistique en tant qu’intérimaire il y a 3 ans. Un jour, on m'a appelé « le site de Breteil souhaite t’embaucher pour toute la saison, en contrat intérim ! ». J’ai accepté puis j'ai continué en CDD avant d’être embauchée en CDI.

J’ai le sentiment aujourd'hui qu'on a confiance en moi, qu'on valorise mon travail. Avant, c'est à moi que l'on expliquait les choses. Aujourd'hui, c'est moi qui explique. »

 

Véronique, conducteur de ligne de conditionnement chez Loste Tradi-France

 

Que pourriez-vous dire à un candidat qui songerait à postuler sur ce poste ?

« Ce qui me plaît, c'est que ce n'est pas répétitif. Par exemple aujourd’hui, nous avons fini plus tôt avec ma collègue, on a donc été dans un autre atelier pour aider. On connait également le métier, même si on ne le fait pas tous les jours. Donc, finalement, ça permet d'avoir d'autres cordes à son arc.

Ici, on fait notre travail dans la bonne humeur. Il y a une bonne ambiance. Et quand un/une collègue est un peu débordé, on s'entraide. Il y a une vraie solidarité et une cohésion. »

 

Quelles sont vos conditions et environnement de travail, ici à Breteil ?

« Le froid en lui-même, ce n'est pas un problème. On s’y habitue, on a les tenues adéquates.

En plus, on travaille du lundi au vendredi. Tu as tous tes week-ends, c'est parfait ! Pendant la saison, nous faisons plus d’heures qui sont cumulées. Quand j’ai besoin d'une journée, je peux la prendre sur mes heures, ça c'est vraiment sympa.

Et puis, quand tu travailles dans un environnement où l'ambiance est bonne, tout est différent. Ici quand tu fais bien ton travail, il y a une confiance envers les salariés et les intérimaires aussi. »

 

Vous souhaitez postuler ? Rendez-vous sur notre site carrière.